Organisation

08 Oct 2014

Le PNVB a un statut de Groupement d’Intérêt Public (GIP) qui permet :

  • Une implication massive de la société civile dans la gestion ;
  • De rassembler dans une instance de gouvernance indépendante des représentants de l’Etat, des collectivités territoriales et de la société civile et les partenaires financiers.
  • Tutelle technique : Ministère de la Jeunesse, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi
  • Composition du GIP – PNVB : ministères, établissements publics de l’Etat (SND, CNSS, ANPE, UO), Collectivités Territoriales (AMBF, ARBF), 53 organisations de la société civile et deux organisations internationales de volontariat (PVNU, FV).
  • Organes de gestion :

- Une Assemblée Générale ;
- Un Conseil d’Administration ;
- Une Direction Générale.

  • Les Organes de contrôle : Cour des Comptes, Autorité Supérieure de Contrôle d’Etat et l’Inspection Générale des Finances.

Le PNVB est une initiative du Gouvernement du Burkina Faso à travers le Ministère de la Jeunesse, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi (MJFPE). Le PNVB a démarré ses activités en octobre 2006 sous forme de projet avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), du Programme des Volontaires des Nations Unies (PVNU) et de l’Association Française des Volontaires du Progrès (AFVP) aujourd’hui France Volontaires (FV).
Il s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de promotion de l’emploi et dans la Politique Nationale de Jeunesse (PNJ) du Gouvernement du Burkina Faso.
Le PNVB a un statut de Groupement d’Intérêt Public (GIP) qui permet :

  • Une implication massive de la société civile dans la gestion ;
  • De rassembler dans une instance de gouvernance indépendante des représentants de l’Etat, des collectivités territoriales et de la société civile et les partenaires financiers.
  • Tutelle technique : Ministère de la Jeunesse de la Formation Professionnelle et de l’Emploi
  • Composition du GIP – PNVB : ministères, établissements publics de l’Etat (SND, CNSS, ANPE, UO), Collectivités Territoriales (AMBF, ARBF), 53 organisations de la société civile et deux organisations internationales de volontariat (PVNU, AFVP).
  • Les Structures d’accueil sont des organisations remplissant une mission d’intérêt général qui font la demande d’appui d’un volontaire et s’engagent à le loger et à lui fournir les moyens pour accomplir sa mission.

La vision  

La vision du PNVB est celle d’une société où chacun s’engage pour le développement de son pays à travers le volontariat et où il est communément admis que cet engagement profite à l’ensemble de la société autant qu’à l’individu qui se porte volontaire.

La mission
Le Programme National de Volontariat au Burkina Faso (PNVB) a pour mission de valoriser, promouvoir et développer toute forme d’engagement volontaire et bénévole au Burkina Faso.

L’objectif de développement

Le PNVB a pour objectif général de lutter contre la pauvreté et promouvoir la bonne gouvernance au Burkina Faso en maximisant l’engagement volontaire et la participation active de la société civile, notamment des jeunes femmes et hommes au développement du pays.

Le mandat

Le PNVB est chargé de :
•    Veiller à ce que les lois et règlements du pays soient favorables au développement du volontariat national et du bénévolat ;
•    Mener toute action et développer Tout outil permettant de favoriser et de promouvoir l’engagement volontaire des Burkinabè pour le développement de notre pays.
•    Gérer le dispositif de mobilisation de volontaires nationaux ;

Les acquis

•    L’adoption par l’Assemblée Nationale de la loi n°031-2007 AN du 29 novembre 2007 portant institution d’un corps de volontaires nationaux au Burkina Faso.
•    Le passage du projet de mise en place d’un Programme National de Volontariat au Burkina Faso à la création d’un Groupement d’Intérêt Public – Programme National de Volontariat au Burkina (GIP-PNVB).
•    La synergie d’actions avec les organisations de volontariat intervenant au Burkina ;
•    La forte demande des Volontaires nationaux qui répond à un besoin ;
•    La Couverture du territoire national (le PNVB est présent sur l’ensemble du territoire)

Présentation

     Le Groupement d’Intérêt Public - Programme National de Volontariat au Burkina Faso, le développement par le social : le volontariat national, un exemple
Mis en place en 2006 à la faveur de la conjugaison réussie des volontés de l’Etat, du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), du Programme des Volontaires des Nations Unies (PVNU), de France Volontaires et des organisations de la société civile, le Groupement d’Intérêt Public-Programme National de Volontariat Burkina Faso(PNVB) a pour mission de valoriser ; de  promouvoir et de développer toutes les formes d’engagement  volontaire conformément à la loi 031-2007/AN du 29 novembre 2007 portant institution d’un corps de volontaires nationaux au Burkina Faso. Il travaille à inciter de nombreux jeunes à s’investir pour le développement de leur nation. Le GIP-PNVB intervient dans les treize régions du Burkina Faso à travers des Centres Régionaux de Volontariat  (CRV) abrités par des organisations de la société civile.

     Nos domaines d’intervention

La recherche d’une meilleure efficacité a guidé le choix de ses domaines d’intervention qui correspondent à ceux dont les contributions à l’atteinte des Objectifs de Développement pour le Millénaire (OMD) sont estimées fortes. Aussi, les domaines prioritaires d’affectation des Volontaires Nationaux (VN) sont la Santé, l’Education, la préservation de l’environnement, l’appui à la décentralisation.

     Principales activités

  • Les principales activités du GIP-PNVB sont :
  • L’appui à l’indentification des missions de volontariat aux potentielles structures d’accueil de volontaires ;
  • La mobilisation de volontaires nationaux et de bénévoles ;
  • La formation des volontaires et bénévoles à l’esprit de volontariat et au civisme ;
  • L’accompagnement des VN pour leur insertion  socioprofessionnelle post-volontariat à travers la formation, le plaidoyer et l’information ;
  • La promotion de l’engagement volontaire par des rencontres, des ateliers, des émissions radiophoniques et télévisuelles.


     Principaux résultats

  • 25 090 VN et 2360 bénévoles mobilisés ;
  • 8406 VN et bénévoles formés au volontaires au volontariat et au civisme ;
  • 1477 post-VN formés pour leur insertion post-volontariat ;
  • Des centaines de post-VN intégrés dans la fonction publique ou dans leurs structures d’accueil (sur 1828 VN ayant pris part  à des tests d’intégration 1017 ont été reçus

Tous engagés, tous à y gagner !